Wild-wonders.com  |  Contact  |  Links

RSS feed icon atom feed icon    Join Wild Wonders on YoutubeView Wild Wonders on FlickrJoin Wild Wonders on TwitterJoin Wild Wonders on FacebookJoin Wild Wonders on LinkedInView Wild Wonders on Slideshare  

Shop Cart  |  Tell a Friend!

Wild Wonders of Europe - the blog Wild Wonders of Europe Wild Wonders of Europe - the Blog

Pål Hermansen - le Burren, Irlande

October 31st, 2009 Posted in Uncategorized, Western Europe

Other Languages:


Le Burren, les 7 et 8 juin et les 13 et 15 juin

Le Burren a la réputation parmi les naturalistes, les randonneurs et les grimpeurs d’être un endroit très spécial. Situé dans le comté de Clare dans la région centre-ouest de l’Irlande, c’est un paysage nu de roches calcaires avec des fissures et des trous comme dans un fromage suisse (paysage karstique). Dans les fissures et les puits il y a des taches de couleur, vertes, jaunes, rouges et bleues, matérialisées par des fleurs de toutes sortes. Et quand la terre rencontre l’océan sans fin, les falaises sont hautes et raides.


Ma mission dans la région de Burren s’est composée de deux parties, les célèbres falaises de Moher et les zones plus intérieures et plus riches, y compris le parc national de Burren. J’étais un peu sceptique quant à savoir dans quelle mesure il était encore possible de faire quelque chose de nouveau avec les falaises maintes et maintes fois photographiées, mais j’ai été aidé par mon oiseau préféré, le corbeau des légendes, ici un jeune orphelin docile, élevé par l’un des gardiens. Ajouter deux ou trois nuits et quelques pluies irlandaises, je pense avoir obtenu des images avec un certain caractère.

Le Burren est en partie caractérisé par le plateau karstique dans les régions externes, en partie par un paysage beaucoup plus riche dans les régions intérieures. Les gens vivent ici depuis des milliers d’années et le secteur est étonnamment riche avec des monuments en pierre de toutes sortes et de toutes tailles.

Le lac de Turlough est une autre curiosité de la région de Burren, un lac sans bras de rivière ni déversoir, alimenté par les eaux souterraines et disparaissant durant les périodes sèches.

Le calcaire, ainsi qu’un bon climat, fournissent d’excellentes possibilités de croissance pour une riche diversité de plantes. Il y a abondance d’orchidées, mais également plusieurs espèces de montagne, telles que la dryade à huit pétales (Dryas octopétala). J’ai passé une journée à ramper dans l’herbe, et j’ai été vraiment captivé par la fantastique ophrys abeille, qui lorsque je me suis approché, m’a rappelé le fameux tableau d’Edvard Munch « Le cri ». J’ai également apprécié les monuments en pierre, taillés de main d’homme, envahis par le lierre et autres plantes.

Pål Hermansen / Wild Wonders of Europe

Veuillez noter que les billets du blog blogs reflètent les avis de leurs auteurs et pas nécessairement ceux des directeurs du projet Wild Wonders of Europe.


Please note that blogs reflect our photographers' opinions and not necessarily those of the directors of Wild Wonders of Europe.

Tags: , ,

Post a Comment