Wild-wonders.com  |  Contact  |  Links

RSS feed icon atom feed icon    Join Wild Wonders on YoutubeView Wild Wonders on FlickrJoin Wild Wonders on TwitterJoin Wild Wonders on FacebookJoin Wild Wonders on LinkedInView Wild Wonders on Slideshare  

Shop Cart  |  Tell a Friend!

Wild Wonders of Europe - the blog Wild Wonders of Europe Wild Wonders of Europe - the Blog

Maurizio Biancarelli - Hallerbos, Belgique

May 13th, 2009 Posted in Uncategorized, Western Europe

Other Languages:

Je suis arrivé à Hallerbos (« la forêt bleue » en néerlandais) le vendredi 18 avril; une forêt mixte située à quelques kilomètres au sud-ouest de Bruxelles, Belgique. Il pleuvait et l’on m’a dit que la semaine précédente avait été également très pluvieuse. Ma mission ici était de photographier cette forêt et le tapis de jacinthes des bois (Hyacinthoides non-scripta) qui sont à leur apogée la deuxième quinzaine d’avril.
Peu après que l’équipe du Wild Wonders of Europe m’a attribué cette tâche, je suis venu ici pendant quelques jours l’année dernière juste pour jeter un coup d’œil et j’ai été vraiment impressionné par le spectacle étonnant des jacinthes sauvages fleurissant par milliers sur le substrat de forêt. La première fois que vous voyez cela, vous ne pouvez tout simplement pas en croire vos yeux, mais je dois admettre que cette fois encore le tapis bleu sous les troncs des hêtres m’a fortement impressionné; c’est un phénomène naturel vraiment unique.

Beaucoup de personnes viennent ici pour marcher, pour courir, jouer, ou prendre des photos sous les frondaisons vertes clair des de hêtre de Hallerbos, mais peu d’entre elles connaissent la  biologie complexe et fascinante des jacinthes.
Une forêt favorable aux jacinthes est constituée d’un vaste réseau souterrain d’hyphes fongiques qui est étroitement lié avec les bulbes des jacinthes. Les mycètes qui s’associent aux racines des jacinthes fournissent des minerais à leurs plantes hôtes et obtiennent en échange des sucres.
Sans cette aide mutuelle entre les mycètes et les plantes il est fort probable que les jacinthes ne  pourraient former de si denses populations dans la forêt.

Le jour après mon arrivée je me suis rendu dans la forêt très tôt, bien avant l’aube, près à capturer la meilleure lumière. J’ai eu de la chance, parce qu’après la pluie de la veille une brume gentille a enveloppé les troncs d’arbre tandis que les premières lumières arrivaient, j’ai ainsi pu faire quelques images sympathiques.
J’aime prendre des photos de la forêt quand les arbres sont enveloppés de brume ou de brouillard, parce que cela intensifie la profondeur de l’image et que cela donne un certain mystère.

Je travaille tôt le matin et tard en soirée quand la lumière est la meilleure et j’emploie le reste de la journée à explorer la forêt.

Après avoir obtenu une carte et des informations utiles auprès des autorités compétentes j’ai trouvé un endroit prometteur avec un bon nombre d’Allium ursinum (ail des ours) et de muguet (Convallaria majalis), dont le tapis épais entoure un petit point d’eau tourbillonnant. Il n’y a que des feuilles et des bourgeons pour le moment car les fleurs des deux espèces de plantes ne sont pas encore écloses, mais je pense que dans quelques jours cela devrait être bon. J’attendrai, car je ne peux pas rater cette occasion merveilleuse.
En attendant je me concentrerai sur les jacinthes. Restez à l’affût car je vais bientôt revenir avec des nouvelles d’Hallerbos.


Please note that blogs reflect our photographers' opinions and not necessarily those of the directors of Wild Wonders of Europe.

Tags: , , , , , , , , ,

  1. One Response to “Maurizio Biancarelli - Hallerbos, Belgique”

  2. By Patrick LEFEVRE on Jun 15, 2009

    Simplement une petite remarque Hallerbos ne veut pas dire la forêt bleue en Néerlandais mais bien le Bois de Halle ,Halle étant une ville de Belgique

Post a Comment